La poutargue fait-elle grossir ?

Issue de la cuisine méditerranéenne la poutargue est une spécialité à base d’œufs de poisson. Issue du mulet, cette poutargue est alors enrichie en sel et est considérée comme un met de luxe. Poutargue ou boutargue, cet aliment reste calorique et gras et ne se prête pas à une diète minceur.

Une poutargue trop riche et calorique

Composée de plus de 250 calories aux 100 grammes, la poutargue ou boutargue, est assez riche et sa teneur en lipides est élevée. Avec plus de 60% de ses calories issues d’acides gras, les œufs de mulet sont aussi enrichis en sel ce qui leur donne cette saveur si particulière et appréciée des fins gourmets.

Dans le cadre d’un régime et pour ne pas grossir, la poutargue n’est cependant pas recommandée afin de contrôler son apport en calories. Certains produits à base de poutargue peuvent en effet atteindre près de 400 Kcal aux 100g, réservant ces œufs de mulet à une consommation exceptionnelle.

Si le mulet en tant que poisson contient des oméga-3, 6 et 9, bons pour la santé, ses œufs contiennent aussi des acides gras saturés. Très salés les œufs de mulet alourdissent la facture énergétique avec près de 20 g de graisses.

Les femmes enceintes et surveillant leur apport en sodium, ne devraient alors pas inclure la poutargue dans leur alimentation riche mais équilibrée.

La poutargue à limiter pour ne pas grossir

À l’instar du caviar et des œufs d’esturgeon ou de saumon, la poutargue contient une importante quantité de lipides et de sodium. Si vous souhaitez en effet ne pas grossir et limiter votre apport en calories, consommez ces œufs de mulet de façon modérée. Grâce à une teneur plutôt élevée en protéines, de l’ordre de 25g pour 100g d’œufs de mulet, la poutargue apporte tout de même des nutriments essentiels.

Attention alors à ne pas alourdir cette entrée typique des périodes festives avec des toasts et autres condiments, qui viendraient encore ajouter des calories.

Servie en effet traditionnellement avec des pains de type blinis et du vin blanc, la poutargue se consomme avec modération. Il est ainsi préférable de vous limiter à de la poutargue servie nature en entrée. Comme de nombreux aliments issus de la mer, les œufs de mulet contiennent des acides gras essentiels favorables à la santé cardio-vasculaire. À condition de limiter votre consommation de poutargue, vous pouvez tout de même en consommer en quantité raisonnable pour vous faire plaisir.

Des recettes plus light à base de poutargue

Pour ne pas prendre de poids et afin de respecter l’apport en calories de votre régime minceur, vous pouvez consommer avec parcimonie de la poutargue. Considérée comme un met de choix à réserver lors de grandes occasions, la poutargue se choisit chez un traiteur de qualité.

Dotée d’une saveur fine et délicate dégustez votre poutargue sous la forme d’un assaisonnement, à l’instar de poireaux à la poutargue avec un peu de vinaigre balsamique et d’huile de noisette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *