Les 4 plantes pour atténuer la sensation de jambes lourdes

Existant depuis l’antiquité, la phytothérapie reste une pratique médicinale populaire. En ce qui concerne les troubles circulatoires, il est fermement conseillé d’utiliser les plantes afin de protéger les vaisseaux sanguins en leur offrant un plus grand confort. Découvrez une sélection de 4 plantes légendaires pour diminuer la sensation de jambes lourdes et la santé cardiaque.

L’ail : Effet sur les jambes lourdes

Cultivé par les Sumériens sur les bords de la méditerranée il y a près de 5 000 ans, l’ail possède une place intégrante dans notre pharmacopée actuelle.

Avec ses propriétés antithrombotiques, cette plante favorise le flux sanguin en luttant contre la formation de caillots sanguins.

Elle tient ses propriétés de sa forte teneur en aliine de l’ail et à ses composants sulfurés.

Son mode de consommation :

Pour profiter de ses bienfaits:

  • mangez de l’ail cru dans vos salades quotidiennement ou bien consommez un demi-gramme de teinture d’ail par jour.
  • Vous pouvez également faire macérer 50 grammes d’ail dans 200 cl d’alcool de vin rouge et  en prendre une cuillerée de cette préparation avant de vous coucher.

La reine des prés un allié contre les jambes lourdes

Considéré par les druides comme une plante sacrée, au même titre que la menthe et la verveine, la reine des prêts favorise la santé des artères et des veines grâce à ses vertus antioxydantes.

Cette plante également connue sous le nom de spirée tient ses propriétés exceptionnelles de sa richesse en flavonoïdes (la quercétine, la rutine, et l’hyperoside)

Son mode de consommation :

  • Préparez une infusion de spirée avec 2 cuillerées de feuilles et de fleurs, et buvez-en 3 fois par jour.

La prêle une plante qui va apaiser vos jambes lourdes

Survivante de la préhistoire, cette plante herbacée appartenant à la famille des équisétacées est l’une des plus vieilles plantes médicinales de ce monde.

Avec ses vertus dépuratives, la prêle lutte contre la rétention d’eau qui, rappelons-le, affecte la circulation sanguine et entraîne des complications cardiaques.

Son mode de consommation:

  • Préparez une décoction avec 50 grammes de cette plante séchée dans 0,5 litre d’eau.
  • Laissez mijoter durant ½ heure et buvez la préparation 2 fois par jour.

Les propriétés médicinales du saule sur les jambes lourdes

Célèbre pour être la plante de prédilection d’Alfred de Musset (qui, pour la petite histoire, avait même demandé que cette plante soit plantée près de sa tombe), le saule est doté de propriétés médicinales hors du commun.

Grâce à ses propriétés anticoagulantes, il est depuis longtemps utilisé pour favoriser la circulation sanguine.
À noter que cette plante peut être une alternative idéale à la consommation d’aspirine.

Son mode de consommation:

  • Préparez une infusion avec une cuillerée à café d’écorce avec un verre d’eau bouillante. Vous pouvez boire cette préparation tous les 2 jours.
    Dans tous les cas, reportez-vous aux contre-indications de la plante afin de savoir si vous pouvez en consommer ou non.

Attention

Avant de commencer une quelconque cure phytothérapique, comme celles listées ci-dessus, il est très important de consulter préalablement votre médecin.

Cette recommandation est encore plus importante si vous suivez déjà un traitement, contre les troubles de la circulation sanguine.

3 commentaires

  1. C’est vraiment un sujet qui m’échappe, mais c’est très instructif. J’ai toujours pensé que les jambes lourdes sont uniquement dues au fait de rester longtemps assis ou sur une même position et qu’il fallait juste se lever de temps en temps et de boire beaucoup d’eau.

    Répondre

    1. D’après vous Mireille, quel est le meilleur moyen pour soulager les jambes lourdes ? J’ai déjà testé plusieurs astuces sans avoir eu de succès. Cordialement.

      Répondre

  2. D’après mon expérience, la prèle de champs est très efficace pour soulager les jambes lourdes. Cette plante est riche en flavonoïde et en silicium, elle facilite aussi l’élimination rénale et lutte contre la rétention d’eau.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *