Les vertus du Thym

À chaque fois que l’hiver s’approche, nous nous posons des questions sur les plantes aromatiques capable de mieux contrecarrer le rhume et les autres troubles hivernaux du système respiratoire. Découvrons les vertus du thym, un meilleur allié lorsque la température baisse d’une manière drastique.

Utilisation du thym à travers l’histoire

Le thym est l’un des membres les mieux connus de la famille des lamiacées.

C’est une plante endémique du bassin méditerranéen, mais qui se trouve de plus en plus dans d’autres régions ensoleillées. Les Romains sont les premiers à découvrir ses vertus antiseptiques. Leurs gladiateurs la prenaient également avant d’entrer dans l’arène pour se donner du courage.

La plante était aussi utilisée pour la protection des marchandises transportées sur mer.
Ce n’est qu’au moyen âge que les Allemands, par l’intermédiaire de l’abbesse Hildegarde de Bingen, avaient commencé à utiliser le thym pour traiter les infections du système respiratoire.

En Provence, dans les siècles qui suivent, les gens mettent cette plante parmi les incontournables de leurs préparations culinaires.

Le thym : des vertus multiples

On reconnaît surtout au thym des bienfaits sur le système respiratoire.

La plante constitue en effet un excellent remède contre la bronchite, la toux, la grippe et les gorges irritées. C’est donc un bon allié durant l’hiver. On doit notamment ces vertus au thymol, le plus puissant de ses principes actifs.

En infusion, le thym constitue aussi un désinfectant des voies digestives. Il donne ainsi la possibilité de favorisé la digestion. Il aide aussi dans la lutte contre les diarrhées, les ballonnements et autres problèmes digestifs.
Si ces deux premières vertus sont déjà connues par la majorité d’entre nous, la troisième devrait constituer une nouveauté :

  • le thym contribue efficacement à la lutte contre le vieillissement des cellules.

La plante a en effet une forte teneur en composés antioxydants de types flavonoïdes et acide caféique. L’oxydation des cellules peut ainsi être retardée grâce à une capacité à mieux lutter contre les radicaux.

Enfin, le thym est aussi très efficace contre les inflammations cutanées grâce à ses propriétés antiseptiques. Il contribue par ailleurs à la diminution des médiateurs responsables du développement d’une inflammation. Cette vertu est due à un agissement à la manière d’un anti-inflammatoire.

Recette et conseil pour profité des bienfait du thym

Toute personne souhaitant profiter de tous ces bienfaits du thym devra privilégier une consommation sous forme de branche. Si elle n’en trouve pas dans son jardin, elle peut en faire demande auprès d’un herboriste.

 Préparation d’une tisane :

  • il faut une infusion d’une dizaine de branches de thym pesant entre 20 et 30 g
  • 1 litre d’eau bouillante.

Il faut 4 grosses tasses de tisane par jour permettent de mieux prévenir et/ou traiter les troubles hivernaux. L’infusion peut même se substituer au café ou au thé en début de journée.

Du fait de sa forte teneur en vitamine K, le thym contribue fortement à la coagulation du sang. De ce fait, les personnes utilisant des médicaments anticoagulants ne devront pas en prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *